Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
logementneufaTours.over-blog.com

LE CLOS DE LA CHARPENTERIE

4 Juillet 2014 , Rédigé par Gege

LES LOGEMENTS DE CE PROGRAMME SONT TOUS VENDUS

DÉCOUVREZ D'AUTRES LOGEMENTS SUR LE LIEN SUIVANT

http://www.logementneufatours.fr/2017/06/actuellement-a-la-vente.html

LE CLOS DE LA CHARPENTERIELE CLOS DE LA CHARPENTERIELE CLOS DE LA CHARPENTERIE
  • Promoteur : Square habitat
  • Adresse : 175 bis boulevard du Général de Gaulle, 37540 Saint-Cyr-sur-Loire
  • Logement : 44 appartements  répartis en 2 villas de 2 étages
  • Livraison : 1er octobre 2015
  • Internet : Site fermé
  • Plaquette : Téléchargeable ci-dessous
  • PRÉSENTATION

La résidence Le Clos de la Charpenterie est située à 30 m du Boulevard du Général de Gaulle dont l'embellissement se poursuit chaque année. Ce projet vient s'implanter sur le site de l'entreprise de charpente en bois Poutier et propose des appartements de standing répartis en 2 villas de 2 étages seulement avec parkings en sous-sol et ascenseur. Saint-Cyr-sur-Loire est une commune qui privilégie le confort de vie à la densification urbaine, les espaces verts et circulations douces aux grands boulevards très fréquentés. C'est pourquoi le Clos de la Charpenterie profite d'un parc privé, d'un recul important du bâti par rapport au axes routiers et sera paré de pierres naturelles, de céramiques et d'une couverture en ardoise naturelle. L'architecte Claude Blanchet a mis l'accent sur la vie en extérieur, ce qui se traduit par de belles terrasses à tous les étages.

LE CHANTIER EN PHOTOS

20 MARS 2016

La résidence a été livrée.

LE CLOS DE LA CHARPENTERIELE CLOS DE LA CHARPENTERIE

14 FÉVRIER 2016

La résidence est en partie livrée, le reste ne devrait pas tarder.

LE CLOS DE LA CHARPENTERIELE CLOS DE LA CHARPENTERIE
LE CLOS DE LA CHARPENTERIELE CLOS DE LA CHARPENTERIELE CLOS DE LA CHARPENTERIE

Article mis en ligne le 4 juillet 2014

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article